Entreprise

5 méthodes pour gérer les conflits au travail

Tout le monde peut vivre des conflits au travail, car les collaborateurs ont des visions qui sont parfois divergentes.

Néanmoins, il n’est pas envisageable de continuer à travailler dans une atmosphère aussi pesante. Il est de rigueur de trouver des solutions pour collaborer en dépit des points de vue antinomiques de deux ou plusieurs collaborateurs.

Voici donc cinq conseils pouvant servir à solutionner les conflits au travail.

Réagir dès que les rivalités se présentent

La réactivité est de mise face à ces antagonismes qui peuvent ruiner les performances de vos meilleurs éléments. Au préalable, vous devez d’ores et déjà identifier la source de la mésentente. Plus important encore, il faut déterminer l’élément déclencheur qui a créé cet affrontement.

En tant que manager ou dirigeant d’entreprise, vous ne pouvez pas laisser pourrir la situation. Il est préconisé d’organiser une rencontre entre les deux parties et de rester neutre. Chaque collaborateur est autorisé à prendre la parole sans couper l’autre.

Vous ne pouvez forcer l’entente, mais vous pouvez demander à ce qu’il y ait un consensus du point de vue professionnel. Le travail pourra alors se poursuivre dans la paix. Néanmoins, pensez à prendre chaque collaborateur concerné à part une semaine plus tard pour évaluer les retombées de la situation.

Agir à froid

Vous avez appris qu’un collègue a lancé une rumeur vous concernant ou sinon, il est à l’origine d’un comportement qui vous déplaît. Ne réagissez pas à chaud sous peine d’en arriver aux mains, ce qui peut vous coûter votre carrière au sein de l’entreprise.

Pensez à vous calmer et réfléchissez sur les raisons qui auraient pu pousser le concerné à vous dénigrer. Une fois calmé, vous pouvez aller voir l’autre pour lui dire pourquoi il est en tort. Si par contre la faute vous revient, excusez-vous et assurez-vous de pouvoir reprendre le travail sans problème supplémentaire.

Apprendre à gérer sa colère

Si vous êtes une personne colérique, vous risquez souvent de vous heurter à des conflits dans le monde professionnel. Ici encore, cela peut vous coûter votre poste surtout si vous entrez en conflit avec un de vos supérieurs hiérarchiques. Aussi, vous pouvez vous écouter des conseils d’un permathérapeute.

La colère est un état naturel, mais il convient de l’accepter et de le contourner. Le thérapeute vous recommandera peut-être la prise d’huiles essentielles à associer avec des techniques de respiration profonde.

Une fois que vous aurez combattu votre colère, vous n’aurez plus à craindre les conflits sur le lieu du travail.

Laisser l’équipe en dehors

Vous pouvez avoir des difficultés à travailler avec un de vos collègues, mais cela ne doit pas vous rendre peu avenant avec les autres. Il importe d’épargner le reste de l’équipe pour ne pas aggraver la situation.

Au lieu de discuter du problème avec vos collaborateurs, parlez-en à votre supérieur hiérarchique. Ce dernier a le devoir d’éclairer chacun de vous pour éviter les conflits professionnels. Une fois que chacun accomplit la tâche qui lui est dédiée, les problèmes disparaissent.

S’il s’agit plus de conflits personnels, n’oubliez pas qu’ils ne doivent en aucun cas impacter sur votre vie professionnelle. Le cas échéant, votre supérieur pourrait prendre des mesures plus drastiques.

Apprendre à accepter l’autre

Un collaborateur vous énerve au plus haut point ne serait-ce que dans sa manière de penser ? N’oubliez pas que l’équipe est faite de personnes différentes. Vous n’êtes pas le centre du monde et vous avez l’obligation de rester souple pour pouvoir travailler avec les autres.

Ainsi, bien que cela puisse demander des efforts parfois extrêmes de votre part, vous devez à tout prix accepter les autres quelle que soit leur manière de penser.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code